Assurance prêt cancer

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Il est souvent difficile pour les personnes ayant souffert d’un cancer de pouvoir emprunter. En effet chaque emprunt doit s’accompagner de la souscription d’une assurance crédit. Cette assurance garantie à la banque le remboursement de la somme empruntée en cas d’accident majeur : décès ou perte de validité.

Ainsi les compagnies d’assurance demandent aux emprunteurs de justifier leur état de santé. Et si l’on a souffert d’un cancer, il arrive que la demande d’assurance soit refusée, ou encore que le tarif soit considérablement augmenté. Si ces pratiques sont légales, il faut tout de même savoir qu’il existe des solutions pour pouvoir contracter un bonne assurance pret cancer.

Il faut d’abord avoir pris connaissance de la convention AERAS qui date de 2006. Il s’agit d’une convention mise au point et signée par l’Etat, les banques et les compagnies d’assurance. Elle vise à faciliter l’emprunt et la souscription d’assurance prêt pour les personnes présentant un risque de santé aggravé. Ainsi cette convention prévoit la limitation des surprimes ou encore un système de mutuelle entre les personnes ayant un risque aggravé de santé. (plus d’infos)

Le second dispositif visant à faciliter la souscription d’une assurance de pret cancer est l’AIDEA, qui est une structure mise en place par la Ligue contre le Cancer. Cette structure réunit des conseillers techniques, juridiques et médicaux permettant aux personnes ayant eu un cancer d’optimiser leurs chances d’obtenir une bonne assurance credit cancer. Concrètement ces spécialistes aident les personnes ayant un risque aggravé de santé à constituer leurs dossier de demande d’assurance. Ainsi AIDEA ne garantie pas l’obtention d’un prêt mais favorise grandement cette possibilité.

S’il est toujours plus délicat d’obtenir une assurance pret cancer qu’une assurance prêt classique, des solutions existent pour venir en aide aux personnes présentant un risque aggravé de santé, et il faut connaître la convention AERAS et la structure AIDEA afin d’optimiser ses chances au maximum.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »